Le sourire d’un incompétent

Le sourire, c’est l’ouverture du cœur; c’est l’expression du bonheur! Le sourire est essentiellement positif.

Promptement et brusquement confronté à une situation désagréable, notre premier réflexe perceptible provient bien souvent de notre fasciés, et j’ai nommé le sourire. Non pas un sourire de joie, mais bien un sourire dubitatif qui ne laisse aucun doute à l’inconfort causé par une remarque déplacée ou désinvolte à notre endroit. C’est un sourire d’incompréhension sans ambiguïté, point à la ligne. En face-à-face, il serait bien difficile de ne pas le décoder.fake

Mais seul, derrière son écran, alors que nous sommes les meilleurs au monde, que cache un sourire? Que sous-tend un sourire en Emoji dans un courriel en milieu de travail. Un lien d’amitié ou bien la face cachée d’un incompétent qui croit dure comme fer, nous avoir par les sentiments?

Loin de moi le désir d’insinuer qu’il ne faut pas sourire dans le merveilleux monde du travail, bien au contraire, soyons heureux et sourions à pleines dents. Sans toutefois se les faire sécher; c’est-à-dire sourire pour cacher quelque chose ou bien créer une diversion ou une distraction. Un peu comme le fait un enfant qui vient tout juste de renverser son lait ou briser son jouet.

J’ai le souvenir d’un professionnel hiérarchiquement bien positionné, qui pour la 3ème fois, me posait la même question, touchant des aspects disciplinaires, par courriel, et pour m’expliquer encore une fois le pourquoi du comment, a décidé de terminer sa demande avec un sourire. Avant même de me rendre à l’Emoji, ma lecture claire de son courriel ne laissait aucune place à l’interprétation : il n’avait pas lu ou comprit mes deux premiers courriels; les avait supprimés; venait de comprendre qu’il était dans la merde jusqu’au cou; le tout en sachant très bien que s’il me disait la vérité, il aurait d’l’air d’un con. Donc, quoi de mieux que de jouer la corde sensible de l’émotion en utilisant le sourire pour faire croire que nous sommes Budy-Budy, et que ce n’est pas vraiment un service pour lui sauver la face.

La demande initiale pouvait laisser planer un doute au sujet de l’incompétence dudit professionnel, mais l’utilisation du sourire m’a confirmé le tout. Ce n’est pas qu’un professionnel-cadre ne sourit pas; c’est simplement qu’il n’utilise pas un Emoji d’une part, et d’autre part, il sait pertinemment bien qu’il ne sourirait pas en pareille situation, dans un face-à-face, pour une demande normale, puisque cela fait partie de son travail et qu’aucun élément dans la demande nécessite un sourire.

Bien souvent, la perception que l’on se fait d’un sourire utilisé dans un courriel est sensiblement similaire à celui invoqué ci-haut concernant le sourire affiché lors d’une situation embarrassante. Pour ne pas montrer son inconfort face à la situation présente, on affiche un sourire à la con, sauf qu’ici, nous utilisons ce sourire pour cacher son incompétence.

Vous ne me croyez pas, je vous inviterais à lire une toute nouvelle étude intitulée « You Really Need to Stop Putting Smiley Faces in Work Emails ». C’est léger, c’est amusant, et c’est bien souvent vrai. Mais ce n’est qu’une étude, donc ne tombons pas trop rapidement dans les généralités… pour le moment J

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s