RH : en cours de route!

Au printemps dernier, à la fin de ma saison de hockey, un entraîneur de renom et d’un niveau compétitif supérieur, est venu me solliciter afin que je me présente à son camp d’entraînement à la fin de l’été. Motivé comme jamais, j’ai passé mon été à m’entraîner dans le gym et sur la glace. J’ai sué à grosses gouttes en visualisant mon objectif. J’ai respecté mon plan de travail, mon plan de développement et mon plan alimentaire. J’ai fait des sacrifices pour le bien de ma préparation. Je peux affirmer que j’ai travaillé fort et que je me suis présenté à mon meilleur à ce camp d’entraînement. J’étais heureux de retrouver cet entraîneur afin de lui montrer la progression de mes habilitées techniques. J’étais confiant; je sentais que j’allais devenir le gardien partant pour ce nouvel entraîneur. De toute façon, pourquoi aurais-je une approche contraire? Il est venu me chercher et il m’a demandé de me présenter au camp. Je me suis amélioré, et préparé en conséquence.

À ma grande stupéfaction, l’entraîneur est venu me voir, à la conclusion du camp d’entraînement, pour me dire qu’il ne pourrait pas me prendre dans son équipe. Finalement, il s’avérait que l’équipe n’avait pas besoin d’un gardien de but, mais bien d’un ailier droit. Pourtant, j’étais gardien de but lorsque ce dernier est venu me rencontrer et c’est en gardien de but que je me suis présenté à son camp. Je comprends qu’il m’est impossible d’avoir accès à l’ensemble de l’information disponible, mais quand même, je crois qu’il me manque un élément très important?cave1

L’image est stupide, non? Transportons-nous maintenant dans le merveilleux monde du travail et plus spécifiquement dans l’univers du recrutement.

Je suis un professionnel RH et beaucoup d’entre vous avez les RH loin dans le c**. C’est correct; j’arrive à vous comprendre, et puisque je l’accepte et le prends bien, certains finissent par se confier… sur leurs mésaventures touchant les RH.

Donc, tranche de vie. Pour faire simple, disons que mon profil et mon parcours sont principalement de type A, et que je suis tenté de transiter vers le type B (qui m’est accessible évidemment). J’applique sur un poste de type B, me fais convoquer en entrevue pour le type B, je me prépare en conséquence pour ajuster mes réponses de type A vers des situations de type B. Le type A est prêt pour l’entrevue pour le poste de type B. Le premier entretien se déroule à merveille, tout comme la seconde entrevue. Le type A réussi bien pour le poste de type B, donc la formule demeure la même pour l’entretien final.

Le recruteur me téléphone, le couperet tombe, je n’ai pas le poste. On ose me dire que mon profil est trop de type B et pas assez de type A. De quessé??? Où et à quel moment devions-nous parler et transpirer le type A? Je devais être dans les vaps comme je le suis présentement, lorsque vous en avez discuté…

Ah! C’est parce que la nature du poste a changé en cours de route, et que vous avez préféré attendre la fin de la troisième entrevue pour m’en informer. Ah, au moins vous êtes vraiment désolé…

Ah ben tabarnak! Comment suis-je supposé accueillir ce refus? Étais-je mauvais ou bien ne savaient-ils pas ce qu’ils faisaient ou avaient besoin? Pourquoi attendre la fin de la troisième entrevue pour m’en faire part? Afin de sauver une certaine image professionnelle…

Moi, professionnel RH, dois-je cautionner ou défendre les RH impliqués dans ce type de processus de dotation? Fait à noter, cet exemple se produit très fréquemment. Je peux tenter de le justifier une fois, tenter de ne pas trop bégailler la seconde fois. Mais rendu à la 16ème situation rapportée, j’abdique! Je ne tente même plus de défendre certains agissements de mes pairs RH.

Come on guys!

Travaillons sur notre image; et ici, ça ne veut surtout pas dire se mettre du gel dans les cheveux!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s