Est-ce que je vous choque?

Qu’est-ce qui vous offusque, vous dérange, vous agace, vous tape sur les nerfs?

Évidemment, disons que présentement, les unes des journaux regorgent d’histoires qui ne devraient pas exister, et qui nous indignent ou bien nous lèvent le cœur.

Mes propos et ma face à claques? Come On, j’espère qu’il vous en faut plus que ça pour vous faire sacrer ou du moins, j’espère que vous n’êtes pas aussi sensible des yeux à ma lecture.

Choquer pour choquer, par la vulgarité, ou bien choquer par l’électro-choque provoqué…choqué1

Plus sérieusement, qu’est-ce qui vous fait sortir de vos gonds; vous fait monter sur vos grands chevaux; vous fait déchirer un raque entier de chemises comme seul un Amir Kadhir peut le faire? Serait-ce le système gangréné, corrompu, et discriminatoire devant lequel, nous sommes bien souvent impuissant et dépourvu de moyens concrets, et devant lequel, nous sommes tous confrontés, jour après jour, à des aberrations sans noms?

À force de faire comme si de rien n’y était ou bien comme si nous nous y étions habitué, j’ai parfois l’impression que nous commençons à développer des cataractes dès l’âge de 8 ans.

Je sais, je sais mes amis, parfois, à l’occasion, dans le fond très souvent, ma vérité bouscule votre vérité en levant le voile, et en dénonçant de façon insistante, certains éléments dont on préférerait ignorer ou ne pas être dérangé pour ces derniers. Ceci étant dit, ma vérité n’est pas meilleure que la vôtre.

Tel un syndiqué usant de moyens de pression sur la place publique pour se faire entendre, nous scandons au changement à s’en user les cordes vocales, alors que bien souvent, dans les faits, maudit que nous sommes bien dans notre confort et dans nos pantoufles. C’est souvent à ne rien y comprendre, puisque ces pantoufles prennent le dessus sur un raque à souliers qui regorgent de pairs impatients de se faire porter… pour faire changement.

Faisons changement justement et abordons le sujet des entrevues d’embauches, mais cette fois-ci, sous la perspective du candidat. Habituellement, le recruteur en entreprise ou le recruteur en agence se plaisent à poser des questions chocs en entrevue pour diverses raisons que nous n’avons pas besoin de passer en revue ici, mais disons qu’un recruteur aime bien déstabiliser à certaines occasions, soit pour briser le rythme de l’entrevue, soit pour voir de quelle façon le candidat se comporte dans une situation stressante, ou encore pour contre-valider certains éléments précédemment abordés par le candidat. Bien évidemment, le recruteur score, porte un jugement objectif en tout temps (ben ouais, jamais de subjectivité n’est-ce pas…) sur la façon dont il réagit et sur les prémisses de sa réponse. Le recruteur « sait » ce qu’il recherche et veut.

Il arrive que les candidats soient aussi au même niveau que vous chers recruteurs. Ils arrivent à l’occasion que des candidats posent des questions chocs en entrevues ou bien qu’ils abordent certaines problématiques vécues, qui vous choquent par le détachement du candidat ou bien par la banalisation de l’intervention fait, ou encore par le biais perceptuelle de la chose qui vous échappe chers recruteurs.

Vous, qui ne vous attendiez pas à être choqué, à devenir choqué, ou bien à vous faire choquer, quel type de jugement porterez-vous sur le candidat?

Un jugement objectif cachant un traumatisme, une incompréhension ou bien une frustration conflictuelle? Ou bien un jugement objectif découlant du traitement choc que vous venez de subir et pour lequel vous n’étiez pas préparé.

Vrai monde, vraies affaires, vrais sujets!

Si en tant que recruteur, tu passes plus de temps à te questionner sur la bonne marque de gel à cheveux à t’acheter pour être beau en entrevue, que de temps à te questionner sur les raisons qui font que tu es choqué durant l’entrevue, on a un méchant problème.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s