Tout ce qui compte : C’EST L’ARGENT

On est frileux, mais on en veut!

Rien n’est gratuit dans la vie, pourquoi en serait-il autrement pour vous? Vous ne valez rien? Le cadran résonne à 6 heures, tous les matins, et vous vous levez, hop la vie, gratuitement et gaiement, encore et encore?

Sur le marché, valez-vous plus ou moins que ce que vous croyez valoir? Nonobstant votre réponse, voulez-vous juste ce que vous valez ou croyez valoir ou bien voulez-vous plus? Beaucoup plus d’argent?

Je ne sais pas pour vous, mais au Québec, parler d’argent, c’est encore bien tabou. On a peur d’en parler, on n’aime pas en parler, on n’aime pas en entendre parler, et quand c’est le temps de véritablement en parler, eh bien, on ne sait pas comment s’y prendre. On devient coincé, indisposé, inconfortable, et on improvise souvent, bien malgré nous, un discours qui ne nous ressemble en rien, le tout, en utilisant des phrases vides de sens. On ne connaît jamais vraiment le fond de notre pensée.

On a peur de dire les choses comme elles sont, et on a surtout peur de la réaction des gens qui nous entourent et de ce qu’ils pourraient bien imaginer.

C’est plate à dire, et il n’y a pas de quoi à avoir honte, mais on aime l’argent. C’est tout; voilà qui est dit!

Laissez le pro-bono de côté; laissez vos discours humanitaires à la maison; mettez votre âme charitable en sourdine un instant, et cessez les discours mi-voilés, mi-figues mi-raisins, à demi-ton.

On travaille pour le cash; on se présente au travail pour le cash; on change d’emploi pour le cash; et quand on regarde à l’horizon, ce que l’on voit, du moins ce que l’on souhaiterait voir, c’est du cash.

Où vous voyez-vous dans cinq ans?

D’ici les 5 prochaines années, je vais tout faire en mon pouvoir afin mettre à exécution mon plan pour prendre la place du directeur et faire un gros salaire. Maudit qu’on aimerait pouvoir la sortir une fois, juste une fois, celle-là en entrevue! Il me semble que cela nous ferait tous collectivement du bien de cracher le morceau, ne serait-ce qu’une seule fois…

La paix dans le monde, des relations saines et enrichissantes, un environnement confortable, un boss en or, des défis stimulants… c’est bien beau, mais ça ne rembourse pas mon hypothèque.

Le coût de la vie augmente, l’IPC ne cesse d’augmenter, l’essence, l’épicerie, les comptes de taxes scolaires et municipales, les assurances privées, et mêmes le coût des assurances avec votre employeur ne cessent d’augmenter.

Tout augmente, tout sauf votre salaire, et je n’aborde même pas la question du salaire minimum.

Le temps passe, vous poirotez sur votre chaise, derrière le bureau en attendant quelque chose. Quelque chose qui ne se présentera peut-être jamais.

Pourquoi ne pas tenter de faire un maximum de cash pendant ce temps. Pourquoi avoir peur de demander plus, d’exiger plus, et de vous attendre à plus? Évidemment, je prends pour acquis que vous livrez la marchandise, et ne pensez pas seulement l’offrir. Je prends aussi pour acquis que vous êtes bons dans ce que vous faites, et que vous avez les connaissances, les compétences et l’expérience requis lorsque vous demandez du cash.

Comparativement aux oisillons qui se font régurgiter dans la bouche, la nourriture maternellement broyée, si on veut du cash, on ne peut pas l’avoir tout cuit dans le bec.

Il faut viser haut, tout en étant objectif et réaliste dans le choix de la cible. Mais il faut aussi prendre en considération que le temps passe, et le temps qui vient de passer est de l’argent perdu et possiblement impossible à récupérer. Le temps passe, et même à petits pas, la retraite approche, et notre dernier souffle aussi. Si ce n’est pas nous, se sera quelqu’un d’autre qui le demandera et le prendra.

Donc, demandez de l’argent, cherchez de l’argent, suivez l’argent et n’ayez pas honte de dire, qu’en plus de chercher un emploi stimulant et qui vous rend heureux, vous voulez de l’argent.

Vous le valez bien!

Publicités

Une réflexion sur “Tout ce qui compte : C’EST L’ARGENT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s